Apprenez-vous à dire OUI à la vie?

Trouver le bonheur à l'état pur!

La vie c’est être…

La vie c’est être…accompagné ou pas dans un voyage qui promet. Il ne sert à rien d’appréhender négativement les événements. La vie est pleine de promesses de fruits. Avec un peu d’efforts, tous ou presque arrivent à en récolter les fruits. Il faut donc apprendre à s’ouvrir et à dire oui à la vie.

Son sens se trouve aux cotés des autres, à coté d’une autre personne. Aux cotés des autres parce que l’on vit en société. L’homme a besoin de coexister avec ses congénères pour des tas de raisons. C’est ainsi que s’organise la vie sociale et professionnelle. Au plan personnel, la plupart a besoin de se mettre en couple avec une personne. Les objectifs peuvent être divers, mais cette vie ensemble favorise l’harmonie émotionnelle et mentale, permettant chaque jour de mieux faire face aux vicissitudes de la vie. On peut difficilement trouver du sens à l’existence en étant seul. Même si certains y arrivent, ils restent une infime minorité

Se nourrir l’esprit un pas à la fois

Souvent, il est possible d’entendre parler de personnes qui cherchent un sens à la vie. Cette vision est souvent mal comprise et entraine la prise de mauvais itinéraires et de mauvais choix dans la vie. Cette notion de sens de la vie comporte quelques subtilités. En effet, il ne s’agit pas de chercher un sens général, valable partout, en tout temps et en tout lieu. Cela est assez subtil. Il s’agit plutôt, en rapport avec les grands principes généraux de la vie, de faire que chacun trouve le sens de sa vie.

Idéalement, ce sens général se fait tout seul. Il n’y a pas de sens valable pour tous, parce que les trajectoires de vie ne seront jamais les mêmes. Il convient juste de trouver du sens à un moment spécifique de la vie de la personne. C’est un défi permanent. Cette recherche permanente de sens, à travers des étapes ponctuelles, est ce qui nous fait avancer dans la vie.

Cela s’appelle être vivant, à chaque instant de sa vie. Si cette attitude est assez enchanteresse, elle demande quand même un minimum d’investissement personnel. C’est cette somme de moments bien vécus qui dessine le sens. Il faut donc se nourrir l’esprit et le corps, un pas à la fois.

Test sur Wekiss

Survivre à la pensée magique

Le meilleur contexte pour nourrir l’esprit et le corps est d’aimer. C’est l’une des meilleures façons d’atteindre cet état de plénitude. Rien de tel que d’aimer pour trouver cet épanouissement dans la vie. Il n’y a qu’à voir le regard des couples en amour pour se rendre compte de la puissance de cet état magique.

Pourtant, ce n’est pas la chose la plus simple dans la vie que d’aimer. Toutes les personnes déçues par l’amour, des milliers chaque jour à travers le monde, ne diront pas le contraire. C’est assez paradoxal que des millions de personnes soient en quête d’une chose, à la fois si simple et si complexe. Pourtant, cela ne doit pas être une raison pour se priver. Il n’est même pas question d’hésiter. La quête de l’amour doit être l’une des ambitions majeures dans toute vie humaine.

L’amour est vivifiant. Il fait du bien à l’âme et au corps. Il met en avant tout ce que nous avons de plus beau. Il exalte l’humain, dans sa volonté de se faire du bien et de faire du bien. C’est un véhicule viable, fiable (pas toujours) pour entreprendre cette grande odyssée de la vie.

Après l’orage, le beau temps

Quel que soit le drame qu’il crée, il fournit des moments uniques, dont on se souvient souvent avec délectation. Passé le temps des premiers mauvais souvenirs, nous reviennent en mémoire les moments exquis vécus ensemble. On se souvient de cette étreinte chaleureuse, qui a fait fondre notre cœur et on en envie d’en reprendre, encore et encore.

Il est commun de ne plus en vouloir après une déception amoureuse, mais cela obéit plus à la frustration du moment. Heureusement, l’homme est fait pour retenir les bonnes choses qui lui arrivent et oublier assez facilement les mauvaises. On vient de se séparer avec une personne que l’on a aimée passionnément ou pas, ce déchirement est souvent mal vécu. En ce moment, c’est le coté tragique de l’amour qui nous saute, voire qui nous explose devant les yeux. La tristesse est bien grande et beaucoup pensent ne jamais s’en remettre. D’où les décisions tranchées prises : je n’aimerai plus jamais, l’amour, c’est fini pour moi, plus question de souffrir autant. Il faut cependant savoir dépasser cela.

Respirer l’amour

Heureusement, cela ne dure jamais. Rapidement, l’amour se remet en travers de votre chemin et vous n’avez d’autre choix que de le suivre, de se laisser aller, en prenant juste garde de tirer les leçons des aventures passées. Comme on dit, après la pluie, vient toujours le beau temps. Le cycle de tristesse se ferme et la vie vous ouvre un nouveau moment de bonheur, dont il convient de profiter sans tarder.

Pour comprendre cela, il faut juste éviter de s’enfermer dans le cercle de la déception amoureuse. Chaque chose a son temps, pas une chose à la place de l’autre. Il faut prendre quelques temps pour faire le deuil d’une relation qui a mal tourné, sans prendre des résolutions fermes et définitives. Ne pas aller trop vite, sans fermer des portes d’opportunités, voila la bonne attitude à avoir.

Au bout de quelques temps (cette période est spécifique à chaque personne), il faut se tenir prêt de nouveau pour l’amour. Se tenir prêt pour l’amour signifie s’épanouir, se sentir disposé à aimer de nouveau. Avec courage et conviction, la vie finit toujours par nous offrir d’autres opportunités, plein d’opportunités.

Trouver le bonheur à l'état pur!

KEYWORDS: être, apprendre, coexister, se laisser aller, aimer, survivre, se nourrir

Apprenez-vous à dire OUI à la vie?
Advertisment ad adsense adlogger